Un été de fou rire

par roqueeva  -  23 Novembre 2013, 13:03

Été 2012.

Bruno Gaston, directeur des programmes d'Europe 1, est assez fou pour me mettre devant (ou derrière, ça dépend l'angle de vue) un micro. Ouvert.

A 9h30 pour Le Grand Direct des Médias, émission à laquelle je participe régulièrement.

 

Et un peu avant dans la matinée. À 6h50 pour trois minutes. Une chronique décalée sur l'actualité média et les programmes du soir.

 

Face à moi, Florent Chatain qui mène la matinale. 

Nous nous connaissons pas à l'époque. 

Il est l'homme de l'actu. Le sérieux.

Et moi, qui débarque avec mes infos télés. Sérieuse mais pas trop. Ça reste de la télé.

 

Au bout de trois jours, les premiers rires ont résonné dans le studio.

Qu'importe si mes nuits étaient très courtes. Le plaisir de rentrer dans ce lieu, derrière ce micro pour ces trois minutes de bonheur me poussaient à sortir du lit en souriant.

Au bout d'une semaine, les premiers fous rires ont envahi le studio. 

Et j'avoue ne pas avoir réussi à finir une chronique un matin. Tout ça pour une histoire -incompréhensible - concernant Jean-Pierre François. 

 

A la fin de l'été, la vie a repris son cours.

Avec Florent, nous avons souvent reparlé de nos matinées délirantes. De la liberté qui nous avait été donnée. 

Il y a trois jours, ce chenapan m'a offert un joli cadeau. Un montage de quelques-uns de ces fous rires. 

On s'est dit que ça méritait d'être partagé. Avec vous.

Parce que c'est aussi ça la radio.

 

Thomas Loret 24/11/2013 13:16

Etudiant à Clermont à l'époque, je me rendais tous les matins au boulot pour mon job d'été à la ville. Les réveils étaient parfois difficiles, mais heureusement j'avais votre bonne humeur dans les oreilles sur le trajet.

Eva Roque 24/11/2013 15:26

Merci Thomas !

burlotte sandrine 23/11/2013 13:31

La preuve sonore que vous avez votre place dans l'émission de L Ruquier "OVSG :-)