Un selfie, un selflivre...

par roqueeva  -  28 Décembre 2013, 11:25

 Un selfie, un selflivre...

Y'a des moments magiques sur les réseaux sociaux.

Des instants qui laissent place à l'imaginaire, nous permettent de retrouver notre âme d'enfant. Celle que nous avons parfois perdue. Souvent.

Sur les réseaux sociaux, y'a des gens, des vrais. Des "passeurs" de sourire. 

Sur les réseaux sociaux, y'a Garance.

Garance, je ne la connais pas en vrai. "IRL" comme nous disons dans notre langage de geek. Je ne sais presque rien d'elle.

Accro à Europe 1 et certains programmes télé, Garance a un pouvoir magique. Un truc...

Avec son humour, elle joue de sa répartie. A vitesse grand V.

Elle vous égaye une journée de boulot avec des tweets attentionnés et même des cadeaux (mon tapis de souris se porte très bien, Garance). Elle conjugue surtout le bonheur.

 

Ce matin, Garance a encore provoqué un sourire. Le mien.

J'ai posté ce dessin, et une question : "Et vous, comment lisez vous ?".

Sans attendre de réponse au fond.

 

Il s'est passé 5 minutes.

Pas plus.

Et voilà, Garance.

Qui balance une photo d'elle en position lecture tranquille ! Et cette réflexion "si on faisait un selflivre ?".

Déclinaison de ces fameux selfies, dont je vous ai déjà parlés, et qui fleurissent sur les réseaux.

LA BONNE IDEE...

Depuis quelques heures donc, poster des "selflivre" est ainsi devenu notre sport favori.

Quelques twittos nous ont rejoints dans ce délire virtuel.

 

Derrière l'amusement, j'ai pensé à tous ceux qui à longueur de journée assènent ces lieux communs comme autant de vérités : les réseaux sociaux vous isolent du monde, vous enferment dans une bulle...

Ah...

Etrange vision du monde...

 

Parce qu'à bien y réfléchir, je n'ai jamais autant échangé avec des inconnus, jamais autant lu d'articles de presse partagés, articles auxquels je n'aurais sans doute jamais eu accès. J'ai découvert des auteurs, écouté des musiques extraordinaires. Je suis partie en courant voir une expo ou un film après avoir lu un tweet ou un message sur Facebook.

J'ai débuté des correspondances avec des anonymes, des écrivains et des musiciens que j'admire.

J'ai RENCONTRE (dans la vraie vie) des êtres qui aujourd'hui font partie de ma vie.

La vie sur écrans, c'est aussi ça.

 

Oui, il m'est arrivé de voir des messages dégueulasses sur les réseaux qui tout à coup n'avaient plus rien de sociaux. Des messages qui filent la nausée.

Alors j'ai coupé.

De la même façon que nous avons aussi cette capacité à éteindre la télé, plutôt que de gueuler sans cesse en affirmant "y'a que de la merde".

 

Le bouton off est à portée de main.

Un seul clic. 

Et se plonger... dans un livre.

La vie sans écran, c'est aussi ça.

 

PS : je parle de Garance (@_Garance_) en pensant à tous les autres (vous êtes trop nombreux les zamis pour que je puisse tous vous citer). Ceux que j'ai eu la chance de rencontrer. Ceux que j'attends de rencontrer. Ceux que je ne rencontrerai jamais sans doute. Et qu'importe au fond.

 

PS 2 : évidemment, vous pouvez me faire parvenir vos #selflivre J'arriverai bien à en faire un montage !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

G... 30/12/2013 17:11

Jamais je n'aurai pensé pouvoir me régaler autant avec ses droles de machines!

ju 29/12/2013 18:19

Chouette idée et jolie message pour @_Garance_

Garance 28/12/2013 17:00

Ce billet vaut plus que toutes les déclarations d'amour (bon en même temps on ne m'en a jamais faites !!).
Voilà pourquoi j'aime Twitter... On y balance des liens mais on en fabrique aussi.140 caractères qui font battre le cœur à 140 pulsations minutes. Et des favoris qui sont parfois plus jolis que les étoiles de notre vrai ciel.
Alors merci à toi Eva. You Rock Girl !