Ces mails que je n’aurai pas dû recevoir

par roqueeva  -  25 Janvier 2014, 19:31

Ces mails que je n’aurai pas dû recevoir

´´

J’adore recevoir des mails. Des SMS aussi. Des DM sur Twitter ou des gazouillis publics. J’aime aussi ces lettres que je découvre sous mo paillasson (non, je n’ai pas de boîtes aux lettres).

Je savoure le mot correspondance. Moins de celui de communication.

Et c’est là que le bât blesse…

 

Je recommence.

J’adore recevoir des mails.

Des mails avec du sens. Perso ou pour le boulot.

Or, cela ne représente pas la majorité des « gling, vous avez un nouveau message » qui résonnent dans mon bureau.

Par exemple (je vous jure que tout ceci est véridique), j’ai gardé les mails de vendredi , et seulement vendredi, que je n’aurai pas dû recevoir.

Que les personnes qui me les ont envoyés ne soient pas tristes. Elles ont fait leur boulot. Mais se trompent sans doute, voire certainement de destinataires.

 

Comme la LPO (Ligue pour les oiseaux si je ne me trompe pas) qui a tenu à me faire parvenir 11 pages pour « en finir avec les contre-vérités sur la chasse aux oies ». J’ai bien tenté de lire le document pour au moins savoir quelles étaient ces vérités très très méchantes. Je n’ai pas tout saisi. Une histoire de chasseurs, de parlementaires entre la Belgique et les Pays-Bas… Je dois avouer que les photos des oies qui volent sont plutôt esthétiques. J’imagine que c’est pour nous inciter à ne pas leur tirer dessus… Or je ne tire pas sur les oies (ni sur un quelconque animal, même un chat) et penchée à ma fenêtre je croise plus souvent des cons de pigeons que des oies.

 

Autre mail… et là j’ai bien failli m’étouffer. « Voici la nouvelle campagne d’affichage Kindy. Un joli pied-de-nez pour la marque de chaussettes ». Outre le jeu de mot pourri, il s’avère que le matin même à 6h, avant de rejoindre la radio, je suis tombée sur la fameuse publicité. Une fille à poil, ou presque puisqu’elle a décidé de garder ses chaussettes rouges Kindy, qui cache son sexe avec une pancarte sur laquelle est inscrit « Impôts ».

1. Je ne porte pas de chaussettes Kindy.

2. Quand je suis à poil, je le suis totalement (et oui, j’exècre les hommes qui gardent leurs chaussettes)

3. Cette pub est débile. Elle existe en version homme, et elle est tout aussi stupide.

 

Bon, je me calme. Autre mail : « FPS Deauville : un records de joueurs. Plus d’un million d’euros à gagner à Deauville ». Ah… quand même…. Sauf que c’est du poker et que chaque joueur a déboursé 1100 € ! Diantre. Je ne sais pas jouer et je ne les ai pas ces 1100 €. Direction poubelle de l’ordi.

 

On passe à « stationnement à la minute, le débat qui divise sénateurs et députés ». Et bien, quand ils se seront mis d’accord, faites moi signe.

 

Et voilà, le mail m’annonçant la 3ème édition de Paroles de jardiniers du 17 mai au 1er juin. Outre le fait que je ne gère pas la page « Jardin », il me semble que nous avons le temps d’en parler… Ou pas. Un mail de 6 pages quand même.

 

Je passe au mail que je n’ai pas compris. « A vos agendas, la Rechange Automobile Bosch se digitalise ». Je vous laisse disserter…

 

Toujours vendredi, Fortunéo m’a proposé des « fonds en euros survavenir oppurtunités » et « fonds en euros suravenir rendement ». Moi, je voudrais seulement des euros. Sans intérêt. Oui, de l’argent donné comme ça parce que je suis sympa.

 

Des sous que je pourrai éventuellement dépenser à Habitat qui m’a aussi envoyé un message pour me signaler qu’il y avait un atelier gourmand samedi. Je n’irai pas. Parce que je ne PEUX pas manger de cupcakes et autres pâtisseries (le semi marathon, ça se court. On ne roule pas). Et en plus j’aurai trop peur de devoir repartir avec les assiettes Habitat, bien trop chères.

 

Nuxe pensait que j’allais me détendre en lisant leur mail. Na. « Un produit acheté = une miniature offerte ». Dis donc Monsieur Nuxe, tu te foutrais pas un peu de moi ? Des produits qui coûtent cher et en cadeau un échantillon que ma gentille parfumeuse du quartier m’offre régulièrement. Allez zou, à la poubelle le message.

 

Arrive alors Espace Chute Libre qui me propose de sauter en parachute à deux (ah, ah, ah) mais à Bordeaux ! Seule solution, je fais l’effort d’aller à Bordeaux mais je me jette au-dessus de Paris. Ca évitera le retour en train…

 

Y’a aussi Natalia et Siham qui m’ont adressé leurs vœux. C’est aimable. Je ne sais pas qui vous êtes, mais sachez que j’apprécie cette amabilité.

 

Gling, vous avez un message : « Le roman du café, un récit romanesque » et un avertissement : « Attention, ce livre provoque une irrésistible envie de se précipiter chez un torréfacteur pour y déguster un p’tit noir d’excellence ». Vous avez de la chance, y'en a un à côté de chez moi, sauf qu’il s’appelle pas George et ne peut donc satisfaire mes envies de café…

 

Et enfin, LE MAIL, celui que je vais garder parce que vous allez en entendre reparler. « Profitez de nos offres spéciales Saint Valentin pour vous offrir une escapade romantique ». « OH PUTAIN ». Oui, c’est l’expression qui a surgi de ma bouche de Niçoise. Je passe sur le fait que l’hôtel recommandé se trouve à Paris. C’est-à-dire là où j’habite… MAIS SURTOUT, je déteste cette fête (aucun rapport avec situation amoureuse). Et je ne manquerai pas de le gueuler le 14 février.

Je ne vous parle pas évidemment des mails quotidiens sur des records d’audience envoyés par les chaînes de télé et les radio, façon école de fans. Tout le monde a gagné.

 

Sauf… Vous et moi.

Car – attention c’est la minute écologie-leçondemorale-cestpasbiendefaireca – ces envois inopinés de mail demandent de l’énergie.

Beaucoup d’énergie. C’est pas moi qui le dis. C’est l’Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) qui a calculé qu’un mail de 1 MO représentait 20 grammes de CO2 c’est-à-dire autant d’énergie qu’une ampoule économique qui brillerait pendant 2 heures.

 

Et précise : un employé reçoit en moyenne 56 mails par jour et en envoie 33. La taille des courriels avoisine 1 Mo en moyenne. Une entreprise de 100 salariés émet ainsi, chaque année, près de 14 tonnes de CO2, soit 14 vols Paris-New York en avion.

 

Perso, je préfèrerai aller à New-York que recevoir 56 mails par jour.

J’hésite d’ailleurs à faire un bilan carbone annuel que je pourrai transmettre à la DRH (par pigeon voyageur bien évidemment) et revendiquer, en retour, un voyage outre-Atlantique.

 

En attendant, je partage avec vous ce billet, rongée par la culpabilité…

 

CORRECTION : j'y connais tellement rien... LPO = Ligue protection des oiseaux... Mea culpa

vivifamily 26/01/2014 15:21

Moi perso, LE mail qui me fait bien #yèch c'est celui où quand je suis en tr

vivifamily 26/01/2014 15:24

Moi perso, LE mail qui me fait bien #yèch c'est celui où quand je suis en train de me goinfrer (oui exactement!) d'un délicieux banane/nutella/chantilly,c'est celui qui te dit bien gentiment : "Prenez le temps de faire un régime après les fêtes..." >_<