Une crêpe, des calories et Brassens

par roqueeva  -  2 Février 2014, 17:06

Une crêpe, des calories et Brassens

Suis nulle en calendrier.

Le jour, la nuit, le soleil, la lune, la pluie, la neige, le froid, la chaleur pourraient être mes seuls repères. Cela m’irait très bien.

Je n’ai toujours pas cédé aux calendriers électroniques, et savoure de noter mes rendez-vous dans un agenda papier que je garde sur moi.

Je note, mais je le regarde peu. Je vous le concède, c’est assez idiot. Surtout quand vous oubliez un événement. Mais je résiste et tente de faire travailler ma mémoire.

En revanche, je me moque totalement des fêtes. Ces prénoms inscrits en petit.

N’y voyez pas un mépris de ma part (et je vous prie de m’excuser de ne pas vous envoyer un petit mot pour votre fête) mais je n’ai pas été élevée dans cette tradition. D’ailleurs, au passage, j’ai cru comprendre que la Sainte Eva était célébrée le 6 septembre. Jour de la Saint Bertrand. Ah... Certes, il s’agit du prénom d’un garçon qui m’est très cher. Pas sûr que ce soit lié.

 

Je sais que Noël est le 25 décembre, que la Saint Valentin est le 14 février (préparez vous à mon énervement annuel), que le 14 juillet c’est la Fête Nationale (oui, je sais, ça n’a rien à voir), et que la Toussaint tombe le 1er novembre.

De toute façon...

  1. Même si j’étais fan des fêtes des Saints et Saintes (des prénoms donc), que faire avec tous les amis dont les prénoms ne sont pas dans mon agenda ? Je m’insurge contre cette forme de discrimination.
  2. Surtout, les réseaux sociaux et notamment Instagram sont mes nouveaux calendriers. Vous êtes toujours là pour me faire penser à ces célébrations que mon cerveau n’avait absolument pas intégrées.

 

En ce dimanche ensoleillé qui pourrait être un dimanche de janvier, de février ou mars…

Instagram.

Une photo de crêpe. Sans doute une copine Bretonne qui a voulu faire plaisir à ses enfants.

Une photo de crêpe. Ah, lui aussi est Breton, je ne savais pas.

Une photo de crêpe. Tout le monde s’est donné le mot ou quoi ?

Une photo de Chandler, un des personnages de Friends.

 

OK. La chandeleur, c’est aujourd’hui.

Mon âme d’enfant me balance alors en souvenir l’image de mon père une poêle à la main, un billet de 100 francs dans l’autre. Lui me racontant que si tu retournais correctement la crêpe, tu pouvais multiplier par deux les fameux 100 francs. Histoire légèrement revisitée de la tradition qui, dixit Wikipédia :

"On fait ainsi parfois sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d'or ou à défaut une monnaie, et ce dans la main gauche afin de connaître la prospérité pendant toute l’année".

 

Toujours selon quelques articles lus sur mon écran, la Chandeleur était la festa candelarum. Une fête qui consiste à allumer des cierges à minuit en symbole de purification.

Purification ?

Laissez moi rire…

Vous vous êtes déjà purifié un jour de Chandeleur ? En vous gavant de crêpes ?

J’ai donc cherché le nombre de calories de l’objet de purification : 300 calories la crêpe ! Et je ne parle pas de la garniture.

Au passage, une jolie publicité s’est glissée en dessous de l’article pour ceux qui auraient abusé sur la pâte à crêpe.

Non ne me remerciez pas pour ce renseignement diététique.

Je vous ai même trouvé 15 trucs pour perdre les 300 calories en question :

1. Frisbee : 80 minutes

2. Volleyball (match peu intense) : 80 minutes

3. Marche rapide : 60 minutes

4. Badminton : 54 minutes

5. Désherbage : 52 minutes

6. Skateboard : 48 minutes

7. S'amuser avec des enfants : 48 minutes

8. Golf (en portant ses clubs) : 44 minutes

9. Marelle : 49 minutes

10. Randonnée pédestre : 40 minutes

11. Rollerblade : 35 minutes

12. Tennis : 35 minutes

13. Cyclisme (modéré) : 30 minutes

14. Jogging : 24 minutes

15. Corde à sauter : 24 minutes

 

Comme je vous soupçonne de ne pas en avoir mangé une seule, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire. Et je vous évite le schéma morphologique expliquant dans quels endroits sont venues se nicher les graisses ingurgitées.

Je sais c’est cruel.

OUI, JE SUIS AU REGIME ET ALORS ?

NON, JE NE MANGERAI PAS DE CRÊPE.

Je suis plutôt en mode crêpage de chignon tant l’absorption de gras, d’aliments trop sucrés, de cochonneries habituelles me manquent. Mais je ne cèderai pas.

Parce que le 2 mars, j’ai accepté l’idée de réaliser le semi-marathon (soit 21km. Précision psychologique. Je sais que vous vous en moquez) en courant et non en roulant.

Donc je me délaisse de quelques kilos en plus d’un entraînement régulier.

Avec footing et exercices cardio sur des machines qui indiquent le nombre de calories brûlées. Ou comment vous faire comprendre que si vous cédez à cette putain de crêpe, il faudra refaire une putain d’heure de vélo. Et voir ce chiffre de 300 calories s’inscrire sur l’écran, alors que la sueur embrume depuis un moment mon regard…

Moi, énervée... ? Pensez-vous.

Je vous rassure d'ailleurs, même avec ce régime, personne ne pourra me retourner comme une crêpe.

 

PS : blagounette de Garance laissée sur Twitter  - Monsieur et madame Hacraippe sont heureux de vous annoncer la naissance de leur fils… Patt.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

biji 18/11/2015 22:46

je suis tombé par hasard sur cette page et j'ai trouvé cela très bon, un régal !!!

Philippe 02/02/2014 18:29

Bon... Cours... Fais le cross du Figaro...
Et j'attends ton DM le 3 mai (je crois)
DU CALME ! Tu t'énerves pour rien ;-)

vivifamily 02/02/2014 18:16

AHAHAAAH! Que c'est bon de te/vous lire... ^_^