Le monde est fou, fou...

par roqueeva  -  14 Mars 2014, 13:33

Le monde est fou, fou...

La vie sur écrans, c'est une vie partagée.

Partageons, partageons.

Des blagounettes. Des dessins idiots. Des photos esthétiques, gourmandes, sexy.

Des coups de gueule. Des coups de coeur.

 

Des clics partageurs. Multi partageurs. Une orgie de clics pour une immense partouze de l'information.

Et dans cette actu sans queue ni tête (sic), certains articles sont plus partagés que d'autres... Et débarquent sur mes écrans, devant mes yeux ébahis. Pas besoin d'avoir fait l'Actors Studio. Ce que je lis, suffit à mettre en mouvement les moindres pores de ma peau. Donnant lieu certainement à des simagrées relevant d'un dessin animé de Tex Avery. Je le concède.

Des articles ni politiques. Ni relevant d'un total délire. Non, non. Il s'agit bien de délivrer une info via des médias considérés comme sérieux.

 

Cette semaine fut prolixe en la matière.

Et donc, je partage. Forcément. Comme vous-mêmes avez partagé.

 

Nous n'échapperons pas à l'article sexe de la semaine. Même deux.

- Ca commence avec "Films X : 11 façons dont le porno induit les femmes en erreur". Pas dix ou cinq. Onze. Y'a un truc rassurant à mettre un chiffre en tête d'article. Enumérer pour mieux sentir l'abondance d'informations, de possibilités, de solutions... Au bout du papier - parce que oui je suis allée jusqu'au bout - j'ai compté encore : 3mn de perdues.

- Même site, même semaine et hop, deuxième papier : "10 choses que vous ne savez pas (peut-être) pas sur la fellation". Suis allée jusqu'au bout... Du papier. Et j'ai pas perdu mon temps. Je me suis même cul-tivée.

 

- Sur les réseaux, quelqu'un a partagé aussi ça...

 

 

 

 

Le monde est fou, fou...

Voilà.

Dans le quotidien dans lequel j'ai débuté. Et franchement, je ne sais pas si j'aurais osé écrire ça.

- A quelques kilomètres de Nice, dans le Var (où j'ai également travaillé), ils ont publié ça aussi. Largement relayé sur les réseaux...

 

Le monde est fou, fou...

Après le sexe, la bouffe...

Et deux histoires d'hamburgers un peu "esbourtouffes" comme on dit dans le sud.

- Ca commence avec un hamburger trop épicé. N'ayant aucune âme charitable dixit ma copine Laure Albernhe, j'ai ri. De bon coeur. Imaginant les clients tentant de finir cet hamburger XXL et épicé XXL. Je sais, je ne devrai pas rire. Je sais...

 

- Autre papier, autre hamburger. Outre-Atlantique. Sachez que j'aime la Bretagne. Les Bretonnes. Et surtout les Bretons. Pas sûr en revanche que eux aiment cela : le burger kouign-amann. Si quelqu'un passe par New-York, je veux bien goûter ce combo americano-breton. Et pas rassis, s'il vous plait.

 

J'avais prévu de partager également un article qui a déboulé sur Facebook. L'histoire de chihuahuas en costume de Sailor Moon. Après moultes tergiversations, j'ai préféré vous épargner cela.

Comme quoi, j'ai un soupçon d'âme charitable.

 

Le monde est fou, fou...

baroussemania 14/03/2014 23:24

j'ai pas lu tous cela moi sur le net!! heureusement que tu es là pour me faire un petit récap!!!