L'image du jour #5

par roqueeva  -  13 Mai 2014, 20:14  -  #Image

Photo Camille Lepage

Photo Camille Lepage

Elle avait 26 ans.

Travaillait pour Médecins sans Frontières.
Travaillait pour Reuters, Libération...

Camille Lepage avait 26 ans. Un appareil photo entre ses mains pour témoigner du sort des femmes et des hommes dans un monde en conflit. En Afrique. Au sud Soudan ou en Centre Afrique.

C'est sur cette terre qu'elle a pris sa dernière photo. Une image de terre rouge et des hommes en arme. C'est sur cette terre qu'elle a été tuée il y a une dizaine de jours.

 

Je ne sais pas qui était Camille Lepage. Je ne le saurai jamais.

J'imagine son courage. Petit bout de femme isolée dans ces zones hostiles avec comme seule arme un appareil photo et des objectifs. Comme seule volonté, informer.

J'imagine sa vie de photographe indépendante. Ce combat permanent pour vendre ses sujets aux magazines. Espérer que quelqu'un regardera son travail. Autrement. Parce qu'elle sait combien ces photos sont des preuves d'une Histoire. Celle que nous préfèrerions ignorer. Mais Elle, et les autres grands reporters, possèdent cette capacité à nous ramener à cette réalité.

Témoigner. Faire bouger. Les avis. Les frontières.

Apporter une vision d'un monde si près. Et si loin.

 

Je ne sais pas qui était Camille Lepage.

Elle avait 26 ans.

Et sa mort - insupportable - représente une atteinte à notre droit de savoir.

 

Photo Camille Lepage

Photo Camille Lepage

Noëlle Bordet 26/05/2014 21:06

Bel hommage , Éva...

gégé 14/05/2014 13:43

Beaucoup de journalistes sont sensibilisés à cette Afrique mais peu de volonté des divers continents... Je suis actuellement au Burkina faso et depuis 14 ans je me bats pour amener un peu d'espoir.
Désespérée d'apprendre que de jeunes journalistes paient de leur vie.

Tulipe 14/05/2014 09:41

Des mots simples pour traduire l'émotion...

Marco91300 14/05/2014 07:02

Afrique. Adieu.

Guillaume 13/05/2014 21:42

Ton récit, toujours avec une écriture que j'adore, me donne juste envie de faire 1 minute de silence par respect pour Camille. Et cela donne des regrets de ne pas avoir connu cette fille courageuse.
Merci Camille, et merci Eva, je t'embrasse

Eva 13/05/2014 21:43

Merci Guillaume pour tes mots