Ketchup ou maillot...

par roqueeva  -  15 Juin 2014, 16:37  -  #Brésil

Ketchup ou maillot...

Je ne suis absolument pas responsable de ce titre et du jeu de mot qu'il contient (ah... y'en a qui viennent de comprendre...).

C'est Garance...

Si vous ne savez pas qui est Garance, tout est là :

Footix, Stricker et Fuleco

Aujourd'hui, alors que la France s'apprête à jouer son premier match, Garance s'attaque au maillot. Enfin... Façon de parler.

 

Ketchup ou maillot ?

 

Coupe du monde oblige, j’ai ressorti mes maillots…

Non, pas celui que vous imaginez… Ce serait violent pour les yeux, je n’ai pas la plastique de Gisèle et ses copines du défilé Victoria Secrets (bien gardé ce secret d’ailleurs !). Non, moi je vous parle de ces maillots qui tombent sur les hanches, là où sont tombés avant les excès de mayo…

Le maillot de foot !

En enfilant celui de 1998 (piqué à ma sœur Camille, mais que nous avions acheté ensemble le 11 juillet 1998 pour 500Frs sur les Champs Elysées !) puis celui de 2000 (le mien cette fois… acheté chez Décathlon, c’est moins glamour mais tout aussi cher !), je me suis rendue compte qu’entre ces deux compétitions il y avait eu du changement… Le maillot file un bon ou un mauvais coton, mais en tous cas il change de matière, de couleurs, c’est indéniable au toucher comme à la vue !

Si on en profitait pour faire un défilé de mode rétrospectif, avec nos joueurs dans le rôle de Baptiste Giabo-machin… et Nike ou Adidas dans le rôle de Tom Ford ?

L’aventure de l’équipe de France au Mondial de foot débute en 1930....

Ketchup ou maillot...Ketchup ou maillot...

Brillantine de sortie et mèche tracée au peigne de coiffeur, les membres de l’équipe de France ne laissent pas de place à la fantaisie. Même les entraineurs ont plus un look de professeur d’école communale dans la Gloire de mon Père que de prof d'EPS du collège ! De vrais gendres idéaux... Avec un maillot impeccablement repassé qui ne sort pas du pantalon, ou du short long rehaussé d’une ceinture en coton. À une époque où en plus, le survêtement n'avait pas encore fait son apparition dans la panoplie du sportif... Reléguant la veste de survet zippée au placard pour un pull en V façon publicité Hilfiger ou Blue Golf Green : ces bleus ont un look royal !

Pour la touche patriotique (ou nature si vous préférez) coq sur le maillot mouillé… mais en aucun cas une apparence de poules mouillées ces garçons !!

Des années 30 aux années 50, on ne notera pas de changements particuliers dans l’équipement du footballeur représentant la nation française !

Dans les années 50 les maillots, en coton, se portent avec un voire deux boutons d'ouverts...

Tentative de séduction de la gente féminine ? Ou simple question de praticité !

On remarquera également que si le short se porte toujours taille haute, la ceinture a disparu au profit d’un élastique ; l’élastique n’était pas automatique, mais bien plus pratique. Autre changement, la taille du short, plus court, révélant la cuisse musclé et trapue de notre footballeur tricolore.

 

Ketchup ou maillot...

En 1958, je tiens à vous faire part de la naissance du survêtement.

Ketchup ou maillot...

Fini le pull torsade… place au zip…

Et bienvenue au survêtement, qui deviendra un des meilleur ami du sportif amateur ou professionnel…ou encore télévisuel (celui-ci étant également ami avec la bière et la sieste !)

Dans les années 1960, la culotte bouffante est plus que jamais la norme, mais on fait le deuil du col polo…. Vive le col rond !

Ketchup ou maillot...

Passons aux années 1970… et révolutions chez les Bleus… La manche courte apparait (c’est peut-être aussi à cette époque que la chemisette voit le jour… triste révolution !) et ça bande de partout ! Du maillot au short, les 3 bandes mythiques de Adidas s’affichent sur les joueurs.

Ketchup ou maillot...

On arrive enfin aux choses sérieuses… Les années 1980 et plus particulièrement 1982-1984 (je ne dis pas ça à cause du fabuleux cru que cette année fut en terme de naissance).

De la rayure en veux-tu, en voilà ! Le retour du col chemisette en même temps que les mi-vagues capillaires et la moustache, et la présence des numéros sur les shorts (plus pratique pour repérer les joueurs lors des diffusions à la télévision couleurs !). Le short se porte toujours en barbotteuse… mais le sportif s’est allongé et le cuissot est moins serré dans le synthétique blanc !

Ketchup ou maillot...Ketchup ou maillot...

Ils sont beaux et ils gagnent… On aime cette période dorée de l’équipe de France ! d’ailleurs le goal n’est pas jaune comme on le voit, mais couleur or comme on a envie de le croire !

Années 90, on sort les dossiers…Et ca fait mal…

Rappelons nous (et recueillons nous quelques instants) qu’à cette époque nous avions tous un look bizarre… On danse le smurf le walkman sur les oreilles et on découvre le fluo et les nouvelles matières. Côté cheveux, grand succès pour la coupe à la Philippe Gildas, et bigoudis pour tous ! Forcément, l’homme en vogue qu’est le footballeur professionnel ne déroge pas à la tendance. Et les stylistes des bleus leur offrent leurs pires tenues.

Survêt’ satiné. Celui qui te fait les cheveux électriques et qui colle aux cuisses. Graphisme jusque dans le maillot. On n’a pas peur des couleurs et du motif à cette époque. Les images parlent d’elles-mêmes…

Ketchup ou maillot...Ketchup ou maillot...
Ketchup ou maillot...

1996

Un brin de coquetterie avec le petit lacet…

Un côté Jean Pierre François les cheveux au vent et tel un aventurier prêt à découvrir l’Amérique (un peu en retard de 2 ans…), le bleu est lacet !

Ketchup ou maillot...

Passons à la grande année 1998

Impossible de ne pas s’arrêter sur ce maillot (celui acheté 500Frcs si vous avez suivi le papier depuis le début !) C’est un peu Back to Basic. Finies les expériences graphiques ou abstraites sur les maillots.

C’est dans les veilles mailles qu’on fait les beaux maillots ! Et il n’y a que mailles qui leur aillent (même si je vous avoue qu’il gratte un peu ce maillot… mieux vaut le porter avec un petit tricot de peau en dessous, si je peux me permettre).

En plus grâce à Ariel (non, non, ce n’est pas leur nouvelle entraîneuse, mais bien un sponsor), le short est plus blanc que blanc… et un peu plus seyant avec un aspect moins barbotteuse !

De même les cheveux ont été un peu coupés. Ca aussi, ça doit être grâce à un des sponsors de l’équipe.

Mais cette équipe, peu importe le maillot, on avait leur passion !

Impossible de la critiquer, car un maillot est toujours magnifique quand il enchaîne les victoires. Peut-être parce que justement on le voit moins… caché par un vulgaire tee-shirt à message ou parce qu’un footballeur est un être qui manifeste sa joie par l’exhibition de torse et le retournement acrobatique de maillot dans le dos.

Ketchup ou maillot...

En 2000, ce n’est pas encore la débandade et pourtant ça commence à débander de partout sur le coton ! Une ligne rouge uniquement sur le torse… Peut être celle qui ne fallait pas franchir.

Ketchup ou maillot...

Coupe du monde 2002.

Aucune fantaisie. Un rouge effacé et un bleu terne. Des cordons à la ceinture qui pendent de façon non chalande. Non, le bleu est pâle…

Ketchup ou maillot...

Les années qui suivent sont marquées par du grand n’importe quoi côté maillot ! On file un mauvais coton. La faute au stagiaire de iTélé dirions-nous aujourd’hui sur Twitter ! Ou aux étudiants en bac pro textile et ameublement à qui on avait dû confier la réalisation du projet de fin d’année : un maillot pour les Bleus ! Ou pire encore : Ivre, il ose porter un maillot façon carapace de Footix !

Le leitmotiv semble être : Osons !

Osons les lignes brisées, osons le rouge, osons les déguisements de super héros…

Et chargeons : des lignes, à l’horizontale, à la verticale, sur les manches, sur les abdos… du flashy, du pâle ! Le bleu est un parfait échantillon de tout ce qui se fait de mieux aux tissus du sacré cœur.

Mais quand l’habit ne fait pas le moine, le maillot ne fait pas le champion…

Petit florilège :

Ketchup ou maillot...Ketchup ou maillot...

2012

On passe à quelque chose de plus soft… En espérant que cela déteigne sur le comportement des joueurs ! Le bleu n’a jamais aussi bien porté son nom. Et le rouge Garance est définitivement remisé.

Ketchup ou maillot...

 

 

Et ce soir vous en penserez quoi du maillot officiel de cette coupe du monde 2014 ?

Garance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

rachoubidou 15/06/2014 20:41

Wouahhhh ! Superbe rétrospective ! Bravo ! Clap ! Clap !

Garance 18/06/2014 08:36

<3

Squirelito 15/06/2014 19:11

A en tomber le maillot !! Et par le rire, on revisite 84 ans de défilé footballistique sans haut talons mais avec les crampons bien affinés de Garance ! Bravi !

Garance 15/06/2014 19:41

<3

burlotte sandrine 15/06/2014 17:52

Génial ! BRAVO

Garance 15/06/2014 18:25

Merci beaucoup ;-)