Le billet d'Yves #6

par roqueeva  -  24 Juin 2014, 16:37  -  #Brésil

Laissez le bouffer son caviar

Laissez le bouffer son caviar

Yves est énervé ce soir. J'y suis pour rien. Je le jure. Mais il est énervé. 

Faites quelque chose pour lui... Laissez le bouffer son caviar et regarder son match, sinon on va tous morfler... Vous êtes prévenus.

Eva

 

J'ai jamais eu de pot dans la vie !

Et voilà ! Ce que je craignais est arrivé. Le complot international a bien eu lieu. On me prive au plus haut niveau de mes soirées foutchaboll. La vérité c'est que je ne suis pas si fan de ce sport, à part quelques grands matchs.

Cependant, la coupe du monde me réjouissait. Ces affrontements entre nations plus patriotiques que jamais donnent du sens à la compétition. On aime assister aux combats internationaux sans armes à la mains et on attend tous que l'Allemagne se prenne une bonne branlée.

Mais des esprits mal intentionnés, des renégats familiaux, des « amis » conspirateurs m'ont organisé des rendez-vous, dîners, soirées ou pire, des vernissages les soirs de rencontres les plus prometteuses.

Pas parano pour un sou, il ne fait cependant aucun doute qu'une conjuration s'est organisée à mon endroit. Comme par hasard, les soirs où je peux enfin me préparer un frugal plateau TV - Spécialfoot avec quelques tartines de caviar et petit verre de Petrus sur les genoux, à la hussarde, paf, aucun match n'est diffusé.

Inversement, le dîner de l'association des « Amateurs de Poésie Flamande du XIème Siècle (APF)» dont je ne rate jamais une réunion, tombe le soir des quarts de finale avec la France. Je ne le verrai pas.

Et j'accuse, ici, ma belle sœur qui a organisé l'anniversaire de Tatie Colette (Celle qui a offert un diamant à toutes les femmes de la famille...) le jour de Brésil- Liechtenstein au soi-disant prétexte qu'elle ignorait le programme des rencontres.

Et j'ose traiter de gros enfoiré de conspirateur mon « ami » Manuel Alstori, clown dans les hôpitaux. Comme par hasard, il m'a demandé de participer à une animation devant des enfants malades, le soir de la finale ! C'est-à-dire que je vais me balader entre les lits de souffrance avec des grandes chaussures, une fleur qui crache de l'eau à la boutonnière, un nez rouge lumineux, tandis que d'autres vont déambuler bourrés sur les Champs-Elysées après avoir assisté au match du siècle !

Je ne sais pas précisément qui est à l'origine de la conspiration, mais mon enquête conclut à la sournoise participation d'une certaine Eva Roque qui fait tout pour me détourner de mes plaisirs. En effet, par quel concours de circonstance m'a t-elle demandé d'écrire le présent papier à 18h aujourd'hui, alors qu'ils retransmettent Uruguay-Italie, un must de ce mundial.

Eva, si tu nous entend...

A suivre, mais pas sûr.

 

Yves

 

Précision : j'ai rien dit du tout. Je ne détourne personne d'un match de foot... Eva

 

Averell Bismuth 24/06/2014 18:57

Un jour il faudra quand même que quelqu'un m'explique (à l'aide de mots simples aisément compréhensibles pour un esprit un peu fatigué par les dures années de labeur intensif) la logique de numérotation des billets d'Yves sur ce blog surréaliste....

Eva 26/06/2014 16:59

C'est comme une salade niçoise que je suis (niçoise. Pas salade).

Averell Bismuth 26/06/2014 16:49

Un mesclun c'est un cocktail avec que des substances ? :-))

Eva 26/06/2014 12:38

Je confirme que le scénario 3 est le bon. Un vrai bordel.

Eva 26/06/2014 12:31

Euh...
Scénario 1 : suis pas réveillée et je mélange les chiffres
Scénario 2 : vous n'êtes pas réveillé et vous confondez Le dessin d'Yves et le billet d'Yves
Scénario 3 (le plus probable) : j'ai fait un mesclun avec toute la production d'Yves parce que c'est un peu le bordel dans ma tête.

Averell Bismuth 26/06/2014 12:26

Merci d'avoir éclairé un pauvre vieillard un peu lent mais je connaissais le sens de # 6...
Je demandais plutôt pourquoi le #7 passe avant le #4 puis est suivi du #6 :-)))
PS Avec des mots simples, hein. Je viens juste de me réveiller...

Eva 24/06/2014 18:59

#6 comme le sixième billet...

Alain 24/06/2014 18:43

Si Yves ne sait pas quoi faire du caviar...on peut s'arranger.

Marco 24/06/2014 19:18

Cher Alain, je suis votre homme...enfin pour le caviar