"Pitié, le revoilà"...

par roqueeva  -  22 Juin 2014, 16:31  -  #Brésil

Photo en direct de chez Philippe

Photo en direct de chez Philippe

Ca y est, il commence à s'agiter.

Je le vois bien passer d'une pièce à l'autre... C'est le calme avant l'enfer.

Mais pourquoi a-t-il fallu qu'il tombe malade pendant la coupe du monde ?

Supporter son poids le soir devant un film, passe encore. D'autant qu'il a plutôt bon goût sur un plan cinématographique.

Je deteste quand son con de chat vient se frotter et laisser ses poils sur moi. Mais je lui pardonne. En revanche, les griffures de cette boule de poils, ça je m'y fais pas...

 

Pitié, le revoilà...

Je connais la suite des événements. Il va s'affaler sur moi. Foutre ses pieds sur mes accoudoirs. Avec son drapeau tricolore trop moche. Il n'aurait jamais dû tomber malade. Les matchs, c'est au bar qu'on les mate. Pas sur moi.

Il va s'agiter. Gueuler. Mettre des coups de pieds et des coups de poing. Me maltraiter. Alors que déjà ma mousse n'est pas dans la meilleure des formes.

Et puis, il dit qu'il est malade, mais ça m'étonnerait qu'il prenne une aspirine pendant 90 minutes. Or, j'en peux plus de ces gouttes de bière qui s'incrustent. Ca pue. Ca me file la nausée.

Manquerait plus qu'un paquet de chips, et qu'il vienne s'essuyer ses mains grasses sur moi plutôt que de relever son cul pour aller chercher du sopalin à la cuisine.

Et puis, il va tousser, se moucher... Me filer tous ses miasmes. J'ai rien demandé moi. J'étais bien dans les rayons de l'Ikéa de la banlieue de Bruxelles. Pourquoi, il m'a choisi moi ? Vous pouvez me dire ?

J'aurai pu tomber sur un couple d'amoureux... Prêts à s'envoyer en l'air sur moi tous les jours. Ca m'aurait fatigué mais au moins j'en aurai profité.

Et bien non, je suis tombé sur le supporter de foot, propriétaire d'un chat. Et Belge qui plus est !

Ca y est. Le voilà.

Aïe euh !

Quand je vous disais qu'il allait se laisser tomber sur moi comme une merde. Il se prend pour qui ?

Chance pour moi, aucun risque de prolongations ce soir. Mais par pitié, footballeurs belges, bougez vous et marquez un but très rapidement. Que je puisse respirer un peu. Sinon mes coussins vont mourir. Et je ne veux pas mourir...

Le canapé de Philippe (@PhiPhilippe)

Carrie 23/06/2014 07:27

Pensée pour toi ô canapé de l'ami Philippe maintenant que les Diables Rouges sont qualifiés pour les 1/8e de finale... courage !