Une pétasse à Rio

par roqueeva  -  8 Juillet 2014, 08:35  -  #Brésil

Collage/montage Marie Roque (ma soeur ultra douée !)

Collage/montage Marie Roque (ma soeur ultra douée !)

D'abord, il y a eu son rire dans les couloirs d'Europe 1. Puis sa voix de l'autre côté du poste. Et encore son rire. La suite de l'histoire, je ne m'en souviens pas. Parce qu'avec Lise, cela relève de l'évidence.

Lise, c'est de l'énergie, la positive attitude, un gâteau au chocolat mortel (sans caïpirihnas mais elle n'y est pour rien), des envies de bouger tout le temps, partout, une oreille attentive, une fille blindée de volonté. Qui ne connaît pas encore la socca, la pissaladière et le vin d'orange, mais je m'occupe de ça (non, c'est pas moi qui cuisine, c'est ma mère !).

Lise, c'est la fille qui est toujours là. 

Et qui m'a sorti un texte d'une partie de son cerveau que je ne connaissais pas...

Lise, t'es dingue.

Eva

PS : l'illustration de ce papier est un collage / montage réalisé par Marie, ma soeur. Et suis pas peu fière. Tu déchires Marie !

 

La Pétasse de Parisienne à Rio

Si j'aime le foot ? Mais bien sûr j'adooooore le foot !
Moi aussi j'ai eu un album Panini dans ma jeunesse, autant dire que j'aime ça depuis le siècle dernier si tu comptes bien.
C'est ce que j'ai répondu à ce concours de merde pour partir au Brésil.
Ca a dû les convaincre, faut croire.
Bon toi et moi, on va pas se mentir j'en ai rien a footre du foot (ouais moi aussi je peux avoir le niveau de blagues de Christian Jeanpierre).
Mais si y a moyen d'avoir un plan pour rapporter des Havaianas pas cher, évidemment que j'en suis !
Ouais je sais tu bloques encore sur les deux lignes du dessus et tu te dis que quand même elle connaît Christian Jeanpierre.
Non mais attends moi aussi j'ai perdu ma voix en 98.
Comme tout le monde j'ai fait semblant de comprendre quelque chose aux règles du hors jeu et j'ai commencé à croire en la France juste avant le coup de sifflet final.
Non, pas avant, ils sont tellement nuls qu'ils auraient été capables de se faire rattraper au score à dix minutes de la fin.
"Ils" sont nuls mais "on" a gagné.
Oui, tu sais, c'est ce qu'on appelle le syndrome Mary Pierce. 
Elle est Française quand elle gagne, Américaine quand elle perd.
Au foot c'est pareil, s'ils perdent on est même plus sûr d'avoir la nationalité française.
Une carte d'identité ? Non, jamais eu ça.
S'ils gagnent c'est grâce à nous qui avons poussé le ballon dans les buts depuis notre canapé.
Supporter de foot c'est assez simple, il suffit d'avoir son BEP râleur et son CAP mauvaise foi.
C'est comme griller la queue d'une vente privée.
Autant dire que j'excelle dans le domaine.
Bon, y a quand même deux questions qui me turlupinent.
On est d'accord que la caïpi c'est un peu le mojito du pauvre ?
Autre question : c'est quoi l'adresse du chirurgien de Ronaldo ?
Parce que la transformation est bluffante.
Il a totalement perdu ses joues de hamster et il a gagné quasiment dix ans !
Tu crois qu'il pourrait me remonter les fesses ?
Il paraît qu'ils font ça très bien les Brésiliens.
Enfin, les Brésiliennes.
Enfin, t'as compris quoi.

Lise (@lisepressac)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Garance 08/07/2014 22:20

Quand je dis qu'il faut qu'elle écrive plus souvent Lise !!
Elle écrit. on se marre !

Garance 08/07/2014 22:20

Marie... Tu gères !!!!

Gekko 08/07/2014 11:40

Lise, toujours à l'essentiel. On est déjà jaloux des dizaines et dizaines de personnes qui vont la découvrir et l'aimer à mesure de sa réussite.

Thomas Loret 08/07/2014 10:52

Une description pleine de bon sens de ce qu'est un supporter ^^
Hâte de l'entendre à nouveau sur Europe 1. Vous aussi Eva ;)

Guillaume 08/07/2014 10:42

Sacrée Lise !!