Je tombe, je ris. Merci Alexis

par roqueeva  -  13 Mai 2015, 17:36

Je tombe, je ris. Merci AlexisJe tombe, je ris. Merci Alexis

Ce matin, je suis tombée.

Oui, encore.

5h du mat'. J'ai pas de frissons mais des talons.

Dernière marche. Mal négociée.

Un pli dans le tapis.

Mes deux sacs (oui j'ai deux sacs) qui ne remplissent pas leur contrat de contrepoids.

Et bim.

La tête dans la porte d'Elena, la gardienne. J'aurai pu finir dans son lit en glissant un peu plus.

Je me suis arrêtée  à l'entrée.

 

Ca fait mal.

Mais mes chevilles ont un pouvoir. Elles tournent, vrillent, partent dans tous les sens sans jamais céder. Pas même une entorse. Des championnes d'acrobaties digne d'un Kamasutra spécial pieds.

La cheville gauche a tenté un demi tour, genre "viens on remonte, on va se recoucher". C'était pas possible...

Alors j'ai dit "putain de merde".

Et suis partie causer dans le poste.

 

La chronique du matin ? L'ouverture du festival de Cannes.

Le tapis rouge. Les marches. Les talons. Les robes. Les strass. Les paillettes.

Franchement, ça aurait eu de la gueule de se fracasser sur les marches à 19 heures. En direct. En clair sur Canal+. Un buzz planétaire. J'serai peut-être même devenue une star.

Mais non, j'ai préféré faire ça à 5h du mat' dans mon escalier.

 

Alors, Cannes, c'est pas gagné gagné.

En même temps, m'en fous. J'y vais pas chez les pingouins.

En même temps, elle m'a fait marrer cette gamelle.

Alors j'ai posté quelques mots sur Facebook.

Vous vous êtes moqués, je le sais.

Et puis y'a Alexis. Alexis a ri aussi (MAIS LUI IL S'EST  INQUIETE).

Alexis c'est le papa de Pico Bogue, mon héros de BD préféré. Celui pour qui je fonds à chaque album.

Alors en plaisantant, j'ai dit à Alexis :  "Si ça t'inspire..."

 

J'ai couru. Toute la journée. Oubliant ma chute, ma cheville.

Avant de me reconnecter. Et là... Un cadeau. Deux planches de dessins signées Alexis Dormal.

J'ai écrasé une petite larme, sachez le.

Le temps est un luxe. Qu'Alexis l'ait pris pour mettre en image ma déconvenue matinale m'a émue.

 

Je ne pouvais que vous faire partager.

Et j'en suis (presque) fière.

 

Alexis, merci.

burlotte sandrine 13/05/2015 19:31

heu, mais je compatis à la gamelle :-(

burlotte sandrine 13/05/2015 19:26

excellent, comme d'habitude